Tu es là
Accueil > Art Culture > Interview avec madame Brigitte Gambou, Ecrivaine et Responsable de l’ONG Fight For The Dignity of African women and children

Interview avec madame Brigitte Gambou, Ecrivaine et Responsable de l’ONG Fight For The Dignity of African women and children

Découvrez les visages des créateurs d’aujourd’hui : écrivains, romanciers, essayistes, blogueurs, auteurs, chacun d’eux partage un petit bout de sa vision de l’exercice d’écriture, sous le prisme de son expérience. Elite Magazine Inter a rencontré une écrivaine et responsable d’une ONG, nous vous encourageons à vous inspirer de ses faiseurs d’histoires et vous imprégner de leur amour des mots. Ne sait-on jamais, cela vous donnera-t-il des idées pour écrire votre propre aventure.

 

Elite Magazine Inter : Pouvez-vous nous dire en quelques mots qui êtes-vous ?

Je suis Brigitte Gambou auteur, entrepreneur, fondatrice de L’ONG “Fight for The Dignity of African Women and Children. Je suis mariée et mère de 5 enfants.

EMI : Depuis quand écrivez-vous ?

B.G : Depuis 3 ans.

EMI : D’où vous est venue l’idée, l’envie, d’écrire ?

B.G : L’idée m’est venue des mauvaises pratiques de nos traditions et de l’injustice contre la femme en Afrique.

 

 

EMI : Pourquoi cette vocation ?

B.G : Je suis une féministe et j’aimerais défendre les droits de la femme.  Nombreuses sont les femmes et jeunes filles Africaines qui souffrent partout dans le monde entier.  Elles sont violées, maltraitées, ridiculisées, battues et humiliées.  Pour même aller loin dans le sujet, nos filles sont victimes des mariages forcés au nom de la tradition et culture.  Les filles sont vendues ou échangées contre des objets ou des animaux, des veuves et orphelins maltraités et appauvris par des membres de la famille.

EMI : Que vous apporte l’écriture ?

B.G : L’écriture me rend forte et libre dans la tête, surtout lorsque je pense que beaucoup de personnes s’intéressent à ce que j’écris.

EMI : Quel est votre roman préféré dans ceux que vous avez écrit ? Pourquoi ?

B.G : Mon tout premier livre qui est (The Cry of African. Women).  Il expose les méfaits de nos traditions et cultures.  Le second sera publié l’année prochaine.

 

EMI : Quel(les) auteur(es) vous inspire ?

B.G : Winnie Mandela, Cindy Trimm et Joel Osteen

EMI : Quel personnage de livre aimeriez-vous être ?

B.G : Je voudrais être ce personnage qui va amener les africains à respecter les droits de la femme et comprendre qu’il y a certains aspects de la tradition et culture qu’il faut abolir. Par exemple l’excision féminine ou les sacrifices humains.

EMI : Quels sont les livres qui vous ont façonné ?

B.G : La Bible, parce qu’elle est très profonde.  You Can You Will, Break Out!  (Joel Osteen) Healing the Soul of a Woman (Joyce Meyer) Commanding Your Morning (Dr Cindy Trimm)

EMI : Que devrait être la place de l’écrivain dans la société actuelle ?

B.G : L’écrivain devrait occuper une place importante dans la société actuelle parce qu’il éduque, informe, motive et ouvre les yeux des lecteurs sur des faits dans la société.

EMI : Aussi bien vous êtes écrivaine et vous êtes responsable d’une ONG, comment conciliez-vous ces deux boulots ?

B.G : Franchement, ce n’est pas facile de concilier les deux et à cela s’ajoute la famille de 5 enfants et une mère de plus de 70 ans dont il faut veiller sur la santé.  Mais, je bénis le bon Dieu tout puissant pour le renouvèlement de mes forces chaque matin.

EMI : Que fait votre ONG ?

B.G : Mon ONG lutte pour la dignité des femmes et enfants d’Afrique.  Elle les :

–  Eduque

–  Encourage

–  Motive

 

EMI : Qu’avez-vous fait déjà selon l’objectif de votre structure ?

B.G : Nous avons et continuons d’aider, conseiller et recueillir dans nos centres de refuge les femmes et enfants battus, rejetés, méprisés, ridiculisés, maltraités au nom de la tradition en Afrique et Europe. Nous pourvoyons à leur besoin quotidien et les formons pour devenir autonomes dans la vie. Par exemple, nous les amenons dans des centres de formations professionnelles selon le désir de la victime : coiffure, couture, cuisine, pâtisserie, caissière, etc…Nous scolarisons aussi les enfants et encourageons les femmes à retourner à l’école.

Nous avons mis sur place un système de réconciliation des couples et familles qui fonctionne jour et nuit.

Pour plus d’informations veuillez nous contacter ou visiter :

Courriel : hello@fdawc.org

www.fdawc.org

 

EMI : Depuis quand existe-t-il ?

B.G : Depuis janvier 2016 mais l’ONG est officiellement reconnue par l’Etat Anglais depuis 2019.

EMI : Nous vous remercions chaleureusement d’avoir répondu à nos questions

B.G : C’est moi qui vous remercie.

ELIT MAGAZINE INTER N°009 SEPTEMBER BRIGITTE_Mise en page 1

One thought on “Interview avec madame Brigitte Gambou, Ecrivaine et Responsable de l’ONG Fight For The Dignity of African women and children

  1. Merci Mme Brigitte pour l’éloquence de votre interview nous vous encourageons pour ce combat que chaque femme doit mener en son sein merci aussi au magazine Elite de nous faire découvrir des héroïnes comme Brigitte Gambou

Répondre à Apolline Sarr Annuler la réponse

Haut