Tu es là
Accueil > Art Culture > ART & CULTURE : Grande interview avec l’animateur radio et artiste musicien, Bli Ninsemon Zéphirin, alias Tonton Zé.

ART & CULTURE : Grande interview avec l’animateur radio et artiste musicien, Bli Ninsemon Zéphirin, alias Tonton Zé.

Dans la recherche des talents et des élites de la diaspora afro-caraïbéennes Elite Magazine Inter a interviewé en France : un animateur radio, culturel et artiste musicien suivons-le

EMI: Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs s’il vous plait. 

B.N.Z : Je suis Bli Ninsemon Zéphirin, alias Tonton Zé, présentateur télé. Mais je n’ai pas toujours été présentateur télé. J’ai été animateur radio, culturel et artiste musicien pendant très longtemps, puis j’ai dû tout arrêter pour me consacrer au métier de présentateur télé.

 

Qui êtes-vous exactement ?

B.N.Z : Je suis ivoirien d’origine, installé en France depuis plusieurs années, initiateur et présentateur de l’émission « Sun flash reggae » qui se veut la vitrine mondiale de la musique reggae. Elle est produite par « Cultu-rama » ma structure.

 

Quelles sont vos activités professionnelles ?

B.N.Z :  Elles sont diverses, d’autant plus que je touche à peu près à tout ce qui est culturel. Je peux citer entre autres, présentateur télé et de scène, manager d’artiste, organisateur de festival sous la coupole de ma structure cultu-rama. Musicien à mes heures perdues.

 

Pourquoi avez-vous choisi ces métiers ?

B.N.Z :  Par conviction. Une anecdote ; Déjà tout petit, j’aspirais au métier de footballeur qui s’est transformé au fil des années à la passion pour la musique qui a fini à faire place aux métiers actuels de manière naturelle mais pas immédiatement après la fin de mes études. J’avais choisi de suivre des études en communication pour comprendre ces métiers parce que ça m’a toujours intéressé. Mais jamais, en ce moment de ma vie, je n’aurai envisagé de faire ces métiers.

Je n’ai écouté que mon envie.

Quelle est votre activité principale et quelle audience voulez-vous atteindre ?

B.N.Z : En toute franchise, je suis partagé entre l’émission télé et les scènes de spectacles.

En matière d’audience, l’émission existe depuis 4 ans et se veut la vitrine mondiale de la musique reggae ragga et dance hall, je répondrai que grâce à vous je toucherai plus d’un auprès de vos lecteurs, qui eux feront le relais auprès d’autres et ainsi de suite le reste du monde entendra parler de nous, mon équipe et moi. (Rires)

Quel genre d’émissions faites-vous ?

B.N.Z : C’est une émission qui fait la promotion de la culture reggae, ragga, dance hall (Afrique, Europe, Jamaïque, Amérique) dans l’optique de mener toute action susceptible de promouvoir l’intégration sociale et culturelle des populations et d’échange culturel entre elles grâce au réseau satellite par lequel l’émission est diffusée.

 

Quel genre d’informations traitez-vous ?

B.N.Z : Informer les téléspectateurs de l’actualité musicale de l’univers du reggae ragga dance hall grâce à la communication permanente que nous avons avec nos correspondants à l’étranger

Auriez-vous un message à passer à la diaspora afro-caraibenne ?

B.N.Z : Avant tout, je dis merci à Elite magazine inter pour cet entretien. La diaspora afro caraibenee

a un rôle important. Elle est la meilleure ambassadrice, elle doit se valoriser comme telle espérer avoir émerger d’autres visages pour la représenter, bien au-delà des clichés du sport ou de la musique ou autres. Ensemble, on est fort. blessed be the afro-caribbean people! blessed be elite magazine!

 

Aimée Letin Elite Magazine Inter à Londres.

ELIT MAGAZINE INTER N°008 SPECIAL AOUT FRANCAIS_Mise en page 1

Laisser un commentaire

Haut