Tu es là
Accueil > Diaspora > IMMIGRATION : Les conseils d’un agent de Uk Border office : lisons !

IMMIGRATION : Les conseils d’un agent de Uk Border office : lisons !

Mr Angenor Ganhi, pasteur et agent de UK Border officer

Elite Magazine Inter : Bonjour pourriez-vous vous  présenter à nos lecteurs s’il vous plait ?

Angenor Ganhi : Pasteur Agénor Gagnhi je suis UK border office, et je voudrais profiter de cette occasion pour expliquer au public ivoirien les conditions de voyage dans cette période de Covid-19, le gouvernement a mis en place des lignes de conduite que tout un chacun de nous doit suivre quand on voyage et quand on revient de voyage.

Comme on le sait tous le port de cache nez est exigé et il faut aussi respecter toutes les autres consignes.

On peut vous demander par exemple pour ceux qui arrivent ici de fournir les détails des familles qui les accueillent, si tel est le cas il faut les leur donner sinon vous serez pénalisé à £100 ou plus.

Maintenant si vous violez les consignes sanitaires liés au Covid-19 vous pouvez avoir une amande de £1000.

 

EMI : Quels sont les consignes pour ceux qui sortent du UK ?

A.G : Celui qui sort du UK doit se présenter au UK border, Il faut porter un cache nez et accepter la fouille des bagages ou la fouille physique etc. En cas de repos on est pénalisé.

 

EMI : Quels sont vos conseils aux Ivoiriens ici en tant qu’officier de  UK border ?

A mes concitoyens à mes frères ivoiriens, à mes frères je dirais tout simplement d’obéir à la loi quand vous arrivez à l’aéroport restez calmes et patients et faites ce que l’on vous demande, et ne cherchez pas à challenger qui que ce soit. Restez sobres et ne pas s’opposer aux fouilles et acceptez les consignes de sécurité, continuer de faire attention et prendre toutes les précautions en se lavant les mains régulierement, se nettoyer les mains avec le gel, se couvrir la bouche quand on tousse garder ses distances avec les autres, porter son cache nez et respecter toutes les consignes du gouvenement

 

EMI : Est-ce jusqu’à la fin de Covid-19 il y aura encore ces mesures de sécurité ?

A.G : Pour ce qui est du Covid-19 il est encore là oui le virus circule encore donc évidemment il faut continuer de rester prudent de porter les caches nez, de respecter les mesures de distances et si vous voyagez en famille, il faut quand même garder ses distances mais dès qu’il y aura des changements le gouvernement nous en informera.

 

EMI : Quel genre de conseils donneriez-vous à ceux qui souhaiteraient travailler comme officier de UK border. ?

A.G : Toute personne souhaitant rejoindre l’équipe de Uk border peut remplir le formulaire, suivre les cours certains sur la psychologie, passer quelques tests, quelques examens en ligne et avec les vérifications du casier judiciaire et ainsi de suite.

EMI : Est-ce un boulot passionnant ou effrayant vu tout ce qui se passe en ce moment ?

A.G : C’est un boulot passionnant car nous découvrons beaucoup chaque jour et je dois reconnaitre que depuis que j’ai commencé ce boulot je n’ai jamais eu peur parce que quand on aime ce qu’on fait, on ne pense à rien d’autre à part la période où il y a eu le covid-19.

 

EMI : Est-il nécessaire de connaitre l’histoire et la géographie de tous les pays du monde entier ?

A.G : Non pas forcement mais seulement le plus important.

 

EMI : Auriez-vous un message pour nos communautés ?

A.G : Je dirais que nous vivons dans un pays où nous avons beaucoup d’avantages alors j’exhorte les uns et les autres à étudier à passer des concours pour occuper de bons postes afin d’être bien rémunérés.

Je dirai aussi d’arrêter les querelles et les jalousies entre nous qui ne vont rien nous apporter, Arrêtons les divisions unissons-nous car c’est ensemble que nous sommes forts

Réconcilions-nous et faisons la paix  les uns avec les autres

Ne nous soutenons pas que dans les moments de deuil mais essayons de réaliser des choses ensemble pour aider ceux qui sont dans le besoin au pays comme d’autres voisins africains le font.

Merci beaucoup à Elite magazine Inter pour ce moment.

ELIT MAGAZINE INTER FRANCAIS_Mise en page 1

Laisser un commentaire

Haut