Tu es là
Accueil > Religieux > Grande Interview avec le pasteur Michel Doué !

Grande Interview avec le pasteur Michel Doué !

Elite Magazine Inter a promené son micro comme d’habitude et nous avons rencontré un homme de Dieu, la personne que l’on recherche sur des recommandations d’usage. Aujourd’hui nous aussi en tant que croyants, nous pouvons utiliser ce moyen de rencontre qui offre un superbe outil de mise en relation qui pourra permettre l’épanouissement de nombreuses églises francophones de la diaspora précisément celles du Royaume-Uni. Interview.

« On finit par devenir expert dans ce qu’on fait avec diligence et persévérance »

 

Elite Magazine : Bonjour pasteur veuillez-vous présenter à nos lecteurs s’il vous plait ?

Pasteur Doué : Je m’appelle Michel Doué, je suis originaire de la Côte d’Ivoire précisément de la région de Bangolo, je viens de Blody. Je suis marié et père de 3 enfants, 2 filles et un garçon.

 

EMI : Depuis quand êtes-vous en Angleterre ?

P.D: Je suis arrivé en Angleterre en fin septembre 1991, j’étais venu pour poursuivre mes études.

J’étais déjà chrétien mais c’est ici que j’ai reçu l’appel de Dieu et j’ai mis mes études de côté pour servir le Seigneur.

 

EMI : Depuis quand avez-vous commencé à servir le Seigneur ?

P.D: Quand j’étais arrivé ici mon objectif principal n’était pas de servir le Seigneur car comme je l’ai dit tantôt ayant fait des études d’assurance en France j’étais venu pour les poursuivre dans le domaine des finances donc j’ai commencé par les cours d’anglais et pendant ce temps je travaillais aussi car j’avais l’intention de faire venir ma famille et j’ai rencontré le pasteur Ti qui avait l’une des premières églises francophones ici à Londres, j’ai rencontré le pasteur Justin B. qui était, venu faire sa formation ici en Angleterre et avec lui on a ouvert une cellule de prière vers le Sud ici puisque l’autre quartier était loin, On a commencé à prier et la cellule est devenue Pierre vivante 2 parce que Pierre vivante 1 était à Kensington avec le pasteur Kemi.

Moi j’étais juste un responsable dans l’église et je m’occupais de tout ce qui était administration.

 

EMI : Vous êtes devenu Pasteur en quelle année ?

P.D: J’ai commencé à servir en plein temps en fin 1999, début 2000 ça va faire exactement 20 ans que je sers en plein temps sinon avant j’étais ancien ensuite pasteur adjoint sous l’évangéliste Luc après le départ du pasteur Justin en Côte d’Ivoire en 1996 l’évangéliste Luc a pris la tête de l’église et j’ai travaillé comme son adjoint ensuite lui aussi il est parti en 1999 et c’est comme ça que je lui ai succedé.

 

EMI : Donc vous n’êtes pas venu ici directement de la Cote d’Ivoire c’est de la France que vous avez atteri ici ?

P.D: En fait j’ai fait un BTS en France et j’étais rentré en Côte d’Ivoire pour travailler mais je suis resté 3 ans à chercher du boulot et je ne trouvais rien d’autre à part des petits postes de démarcheurs sous le soleil d’Abidjan avec une femme et un enfant ce n’était pas évident donc j’ai décidé de revenir en Europe pour continuer ma formation et comme j’ai des amis à Londres je suis donc passé par eux pour venir ici le 9 septembre 1991.

« Applique-toi dans tout ce que tu fais car la médiocrité est la mère de l’échec. »

 

 EMI : A quand êtes-vous devenu le président des pasteurs ?

P.D: En fait au début on avait créé l’association des pasteurs francophones, la pastorale francophone du Royaume Uni a été créée en 2006  et c’était le Pasteur Willie qui en était le président et après lui j’en ai pris les rênes, je l’ai dirigée pendant 6 ou 7ans et j’ai passé ensuite le terrain au docteur Sacramento et pour rependre la direction.

 

EMI : Qui était le pasteur Sacramento ?

P.D: Docteur Sacramento vient du Congo.

Nous avons rebâti la pastorale francophone et aujourd’hui nous sommes une soixantaine de pasteurs.

 

EMI : En tant que président de la francophone pourquoi vous ne vous unissez pas pour former une grande église comme les Nigérians le font ?

P.D: Oui ça c’est Justement un problème pour lequel la pastorale a été fondée, car au départ quand nous avons commencé les églises francophones ici il n’y avait pas autant d’églises, quand nous avons commencé Pierre vivante était pratiquement la seule église francophone ici dans le Sud de Londres et au cours des années 2000 il y a beaucoup de pasteurs ivoiriens qui ont commencé à venir à Londres et c’est comme ça que les autres branches ont commencé à être crées.

En 1998-1999 nous avons invité le pasteur Kacou Severin et après son départ une partie de notre église qui vient de l’ouest de la Cote d’Ivoire est partie créer l’église de forsquare pour être sous son autorité.

Après cela il y a eu d’autres gens qui étaient avec nous qui se sont sentis appelés aussi sont partis créer leurs églises.

C’est l’un des problèmes au sein des églises francophones on se décide comme ça un matin pour dire que Dieu m’a appelé et on commence à créer son église, les anglophones ont peut-être duré dans le Pentecôtisme et dans les églises évangélistes car il y a un ordre et une discipline qui est chez eux et qui n’est pas chez nous les francophones.

Le francophone n’a pas le sens de la crainte de l’autorité.

Chez l’anglophone par exemple même s’il est appelé par le Seigneur, il ne bougera pas à moins que son leader l’ait appointé mais malheureusement dans le milieu francophone la plupart des églises sont nées de divisions,

Ce n’est pas toujours parce que les gens sont appointés comme dans l’église de Parole de foi que je dirige à un moment donné j’ai appointé des pasteurs dans les différents lieux á Londres,

Pasteur Vincent à Hackney

Pasteur Boizo a Woolish

« Les ignorants sont pauvres et les pauvres sont ignorants.

Acquiers la connaissance et poursuis la sagesse. »

EMI : Pourquoi cela ?

P.D: C’est pour pouvoir décongestionner l’Eglise parce que quand tu as des leaders que tu as formés, et qui sont arrivés à maturité et que tu ne fais rien pour qu’eux aussi puissent s’exprimer, la finalité, c’est la rébellion parce qu’ils ne vont pas vouloir rester sous tes ordres éternellement, car il va falloir qu’ils commencent à manifester leur capacités donc c’est pour cela aussi qu’il y a beaucoup de divisions au sein de l’église francophone maintenant ramener toutes ces personnes ensemble après qu’ils se soient séparés en que de poisson, c’est un travail laborieux,  c’est ce que nous sommes en train de faire donc tout doit commencer d’abord par réconcilier ces pasteurs, laver le linge sale, oublier le passé et ce qui a causé les divisions et maintenant avoir une vision commune pour pouvoir faire quelque chose de plus grand ensemble.

 

 EMI : Est-ce que des hommes de Dieu peuvent se fâcher et s’éviter pendant des années ?

P.D: Non pas forcement mais il faut savoir que nous sommes des hommes de Dieu, des hommes qui servent Dieu mais nous ne sommes pas Dieu donc l’homme ressort son caractère avec sa personnalité et ce sont les écritures qui nous unissent mais toutes ces divisions sont nées d’ambitions personnelles.

Donc Les gens ne créent pas toujours les églises pour faire la volonté de Dieu mais ce sont surtout des ambitions personnelles pour attendre les buts qu’ils se sont fixés

Sinon logiquement il ne devrait pas y avoir de division mais aussi longtemps que nous sommes des hommes et que nous sommes dans la chair, la chair va souvent prendre le dessus donc le pardon et la réconciliation deviennent une nécessité comme dans toute relation humaine, même chez les serviteurs de Dieu

 

EMI : Existe-t-il un homme appelé par Dieu ?

P.D: Bien sûr, absolument tu ne peux pas servir Dieu sans être appelé. Personne ne peut Servir Dieu s’il n’a reçu l’appel de Dieu. Il y a 5 ministères dans la bible : l’apôtre, le prophète, l’évangéliste, le pasteur et le docteur.

L’appel de Dieu se fait de plusieurs façons.

-La première c’est la conviction intérieure que de la personne a dans sa relation avec Dieu, parce que Dieu parle par le saint esprit, par la parole, il peut se révéler à toi, cette révélation peut être confirmée par ton leader, y a aussi ce qu’on appelle témoignage extérieur, cela veut dire quoi ? Tu vis dans une église dans une communauté les gens parle de ton habilité, ton zèle pour le seigneur pour l’œuvre de Dieu, et le témoignage dans la communauté tous ces éléments concourent à la confirmation de l’appel de Dieu. L’essentiel c’est la révélation que Dieu te donne à toi l’appelé et à ton leader de confirmer ton appel. Tout a l’heure nous avions parlé des divisions au sein des églises, malheureusement ces divisions sont en plus grande partie causées par des auto-proclamés.

 

EMI : Tous les pasteurs francophones sont sous votre tutelle ?

P.D: Absolument pas tous on essaie d’attirer le maximum de pasteurs, notre objectif est de réunir tous les pasteurs francophones pour l’instant nous avons des pasteurs béninois, congolais, camerounais, togolais et gabonais c’est vrai que les Ivoiriens sont en grand nombre.

EMI : Est-ce que les femmes peuvent être pasteurs ?

P.D: A mon avis oui ! Quand vous regardez dans la Bible il y a plusieurs femmes qui servent Dieu ; il y a des diaconesses des femmes qui étaient des leaders comme Deborah et j’en passe. Maintenant si on arrive sur l’aspect spirituel je vais être clair au travers de l’apôtre Paul qui disait vous étiez tous un en Christ, cela veut dire que Dieu voit l’aspect spirituel et non l’aspect physique Dieu nous a créés hommes et femmes à son image, nous sommes tous « esprit ». Une femme est remplie du Saint Esprit comme l’homme. C’est l’une des causes de division dans les églises. Chacun vient avec des doctrines. Ce sont des femmes qui ont proclamé la résurrection de Jésus c’est Marie et deux femmes qui sont arrivées à la tombe et qui ont constaté la résurrection de Jésus Christ c’est après que Pierre et les autres sont arrivés.

 

EMI : Comment aviez-vous vécu le Coronavirus ? et comment vous avez géré vos églises ?

P.D: Dieu est Dieu il y a les médias sociaux, me concernant je prêche tous les dimanches, en semaine nous avons des enseignements bibliques et des réunions de prière. On a nos cultes normalement à part qu’on ne se voit pas physiquement. Nous sommes en contact avec nos fidèles nous appelons, ceux qui sont malades nous prions pour eux et par la grâce de Dieu parmi nos fidèles aucun, n’a été emporté par cette crise. Dieu a un plan.

C’est là que nous voyons la grâce de Dieu. Les chrétiens ayant été formés ayant en cœur le service de Dieu nous les avons informés il y a la crise nos propriétaires n’ont pas suspendu les loyers donc les fidèles continuent à apporter leurs dimes et offrandes pas comme par le passé mais le peu que nous recevons nous payons nos loyers avec.

 

EMI : Combien de pasteur avez-vous formés ?

P.D: Ici à Londres au moins 80% des pasteurs qui exercent sont passés chez moi. A la parole de foi nous avons formé une trentaine de pasteurs

 

EMI : Combien de branches compte votre église ?

P.D: Nous avons trois branches ici à Londres et une à Manchester, aussi nous avons 4 branches en Côte d’Ivoire. Les trois qui sont à Londres il y a une à Catford, une à Hackney et une ici à Penarth Street.

 

EMI : Votre message à la diaspora ?

Au niveau de la diaspora ce que je peux dire il faut que nous nous serions de plus en plus les coudes, les temps sont difficiles et ça peut être aller en s’empirant au niveau de la communauté il faut qu’il y ait plus d’unité plus de cohésion pour une entraide plus efficace de déposer les problèmes de personnes, de division de politique et avoir une vision plus forte. Regardez autour de nous la plupart des communautés ont ne serait-ce qu’un centre culturel mais la communauté francophone n’a aucun endroit ou se réunir. Donc les leaders religieux et les leaders d’opinion les leaders politiques nous devons faire en sorte de nous mettre ensemble, pour l’épanouissement de notre communauté. Et au niveau de l’église c’est le moment de s’accrocher au Seigneur parce que tout ce que   nous voyons ce sont les signes des derniers temps. Comme la Bible le dit il faut que nous puissions travailler plus ardemment que par le passé, ceux qui étaient refroidis doivent se réveiller et regarder tout ce qui se passe comme des signes annonciateurs de l’avènement du Seigneur.

EMI : Nous vous remercions de votre temps

P.D: Non c’est moi qui vous remercie.

Cliquez ici pour lire le PDF ELITE MAGAZINE INTER FRANCAIS_Mise en page 1

 

One thought on “Grande Interview avec le pasteur Michel Doué !

Laisser un commentaire

Haut