Tu es là
Accueil > Religieux > Rencontre avec Apôtre Kousso et la Prophétesse Helene Kousso de l’Eglise la Restauration.

Rencontre avec Apôtre Kousso et la Prophétesse Helene Kousso de l’Eglise la Restauration.

Elite Magazine Inter Mr pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Je suis Apôtre Jean Kousso Docteur en théologie et études des Religions. Fondateur avec ma femme de la Mission Evangélique Internationale la Restauration. A l’état civil je suis connu sous le nom de Kousso Dova Petemahin Jean. Je suis né le 24 septembre 1954 à Grand-Pin SousPréfecture de Bangolo, Subdivision de Duekoue, Cercle
de Man, Territoire de Côte d’ivoire, République Française. Je suis marie avec Ouya Helene depuis le 5 Décembre 1981 a la Mairie de Yopougon et la bénédiction nuptial a été prononcée le 26 Décembre 1981 par le Pasteur jean Glao, à GrandPin. Je suis père de 4 enfants : Michel, Grace, Victoire et Jonathan. Grand père de 6 petits enfants pour le moment.

Ici le couple kousso jean et Helene !
Dans le cadre des rencontres mensuels Elite Magazine Inter a rencontré Mr Jean Kousso
Elite Magazine Inter Mr pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Je suis Apôtre Jean Kousso Docteur en théologie et études des Religions. Fondateur avec ma femme de la Mission Evangélique Internationale la Restauration. A l’état civil je suis connu sous le nom de Kousso Dova Petemahin Jean. Je suis né le 24 septembre 1954 à Grand-Pin SousPréfecture de Bangolo, Subdivision de Duekoue, Cercle
de Man, Territoire de Côte d’ivoire, République Française. Je suis marie avec Ouya Helene depuis le 5 Décembre 1981 a la Mairie de Yopougon et la bénédiction nuptial a été prononcée le 26 Décembre 1981 par le Pasteur jean Glao, à GrandPin. Je suis père de 4 enfants : Michel, Grace, Victoire et Jonathan. Grand père de 6 petits enfants pour le moment.
– Je suis issu d’une famille de 7 enfants ; 4 garçons et 3 filles. Nous sommes restes 6 vivants mon petit frère Gaston ayant été rappelé à Dieu en 1993, à l’Age de 35 ans. J’ai perdu mon père en 1958 quand j’avais 4 ans. C’est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis aujourd’hui. -Je suis allé, à l’école primaire à l’âge de 10 à cause de mon statut
d’orphelin, personne pour me scolariser. J’ai décidé de moi-même d’aller à l’école en suivant mon grand frère. J’ai obtenu mon CEPE en 1971 a 17 ans et le BEPC a 23 ans en 1977. -Je suis diplômé de l’institut Biblique de Yamoussoukro (RCI) Octobre 1977-Juin 1981et de South London Christian Collège (UK) 19972000 : Diplôma in Théologie, Bachelor en Théologie avec South Carolina University of Theology (USA) 2000-2002. Ancien Pasteur Secrétaire General et vice-président de l’église évangélique du Réveil et CI (EERCI). Ancien Président du comité exécutif et vice-président du Conseil d’Administration de l’Alliance Biblique de Cote d’Ivoire, ancien Directeur et Professeur de l’institut Biblique International Missionnaire (IBIM) DE Guiglo et Ancien Secrétaire General de Jubilée International Church London (UK). Docteur en Théologie et études des Religions avec Cypress bible Institute en 2016

E.M.I : Qu’est-ce qui vous a motivé à écrire un livre ? Bonne question ! Il y a eu trois éléments de motivation. -Ma femme a insisté que j’écrive. -L’Apôtre Michel Doué m’a dit un jour, doyen pardon écris un livre s’il te plait laisse des traces dans l’église. -La prolifération des faux enseignements a été aussi le facteur très excitant a la mise en œuvre de cet ouvrage pour éclairer le people de Dieu
E.M.I : De quoi parle ce livre ? Ce livre a un contenu apologétique, c’est-àdire la défense de la vérité biblique avec pour preuves la citation des versets bibliques pour refuser les hérésies. J’ai exposé dans ce livre quelques sujets qui sont en contradiction avec les saintes écritures. “Les Nouvelles Doctrines” (le Titre du livre) – La prière pour la mort des ennemis – La prière pour l’annulation des dettes bancaires – La vente des pochettes de miracle – L’huile sainte et l’eau sainte et tant d’autre sujets.

E.M.I : Pourquoi une multitude d’églises pour une petite communauté ? C’est une grosse erreur à corriger c’est que la communauté n’est pas petite, c’est parce que nous nationalisons les églises que nous voyons que la communauté est petite. Que voudrais-je dire par nationaliser les églises ? On entend dire : c’est l’église Ivoirienne ou Congolaise ou Ghanéenne ou Nigériane ou Togolaise ; si les églises n’avaient pas d’étiquettes tribales on verrait que la communauté est grande. Mais la multiplicité des églises s’explique par le fait que chacun veut être son propre leader. Chacun a sa vision et c’est aussi c’est l’un des signes de la fin des Temps. E.M.I : Parlez-nous un peu de votre église, qu’elle est sa vision ? -Moi je n’ai pas d’église. L’église n’est pas à moi elle appartient à Jésus Christ (MT 16 :18). Mais la communauté que le seigneur m’a confiée au sein de laquelle je paie ses brebis s’appelle : Mission évangélique Internationale La Restoration. Connue en
Angleterre sous le nom de Restoration Mission. -Ma femme et moi avions commencé cette œuvre en Janvier 2001, elle est enregistrée, a charité commission sous le no : 1109318 en 2004. Cette église est représentée en Côte d’Ivoire depuis 2005 et enregistre au ministère de l’intérieur. Nous comptons une vingtaine d’églises locales en Côte d’Ivoire avec 12 serviteurs de Dieu en plein temps. La vision universelle de toute vraie église est d’aller partout dans le monde et prêcher la bonne nouvelle à toute la création ; faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du père, du fils et du saint esprit (MT 28 :19). Et notre mission c’est d’assister des veuves et les orphelins (Jac1 :27) -Nous tenons nos cultes de louange et d’adoration tous les Dimanches de 14h- 17 heure et tous les premiers vendredis de chaque mois à Penge Baptiste Church Hall 121 Maple Road London SE20 8LP.

E.M.I : Quel message pouvez-vous adresser à la communauté Africaine. Soyons tous unis pour constituer un poids lourd, soutenons-nous les uns les autres. Bannissons la rivalité et la division au milieu de nous. Révisons notre manière de voir l’église comme appartenant à tel ou tel pays, l’église c’est le corps de Christ et chacun de nous est un membre de ce corps. Si nous changeons cette manière de faire, nous verrons des églises locales multiculturelles et épanouies. Aux frères et sœurs je vous prie, aimons-nous les uns les autres et le Dieu de paix soit avec chacun de nous. Prions pour le salut de l’Afrique.

Interview réalise par Paul KEHI.

Laisser un commentaire

Haut