Tu es là
Accueil > Ne manquez pas > Royaume Uni : La Capitale en ébullition.

Royaume Uni : La Capitale en ébullition.

Trois fois couronné aux Koras, les trophées de la musique africaine, en 1998, Meiway est depuis plusieurs  décennies l’un des rois de la scène africaine. Impossible de réussir une soirée sans Miss lolo , le tube de l’année 2002 bat toujours son plein dans les soirées et dans les concerts en Afrique et en occident. Meiway, c’est d’abord un style, un rythme, le zoblazo, qu’il a créé et dont il est le porte-drapeau absolu. Une combinaison de différentes sonorités du Sud ivoirien, le zoblazo a pour base rythmique des percussions puissantes. Il a toujours impose un rythme de faire agitant un mouchoir blanc en signe de pureté et de joie.
Dès 1989 avec 100 % Zoblazo, Meiway connaît un succès immédiat. Né en 1962 à Grand-Bassam, à l’est d’Abidjan, Frédéric Ehui, devenu Meiway son nom d’artiste. Il n’a cessé de monter de puissance en puissance chaque année. Royaume Uni : La Capitale en ébullition. Le roi du Zoblazo pour ses 30 ans de la carrière musicale il n’a omis personne. Il s’est rendu de villes en villes de pays en pays sur le continent Africain pour s’envoler pour l’occident où il réside bien sûr. Il a encore marqué son emprunt  à Londres lors du concert organisé par les délices de Trésor.

Les festivités se suivent mais elles ne ressemblent pas. Le 16 Novembre dernier les londoniens ont vécu au son du zoblazo, la légende de la musique ivoirienne l’incomparable Meiway a marqué son passage dans la Capitale. Le roi du Zoblazo n’a pas perdu un seul  instant de sa vivacité d’entant.

Cette cérémonie placée sous la présidente de Laurence Tape l’Ambassadrice de la cohésion sociale, n’a pas failli. Ce Grant évènement avait un double objectif, le premier concernant l’artiste lui-même qui fêtait ses 30 ans de la carrière musicale et la structure les délices de Madame Trésor,  qui a bien voulu étendre ses activités en dehors des frontières de l’Angleterre. A cette belle fête il y a eu la présence remarquée de toutes les grandes associations de Londres avec à leur tête leurs présidents et présidentes : les des femmes bourgeoises en tête avec Mme Seudieu, les impératrices pour ne citer que celles-ci. Il n’y avait pas que les associations, mais aussi des artistes renommer parmi lesquels le brillant artiste musicien Frisson de Cameroun, le chantre Rossignole. Un concours de Miss Lolo a été organisé et remporte par une Française venue spécialement pour le concours. Le reste de la soirée a été dominée par la prestation de la légende de Zoblazo. La fête a été une réussite.

peter

Laisser un commentaire

Haut